• Pocahontas

    Pocahontas(ou Pocahontas, une légende indienne)(1995)

    Classique #33

    Disponible en Blu-ray?: Oui

    Pocahontas
    résumé
    En l'an 1607, la belle Pocahontas aura-t-elle le pouvoir d'éviter la guerre entre les colons anglais et son peuple, les Powhatan, et de sauvegarder ainsi son amour avec le fringant aventurier John Smith, qui accompagne les colons ?
     
    Source:www.ecranlarge.com
    bande-annonce

    Édition blu-raySortie: 21 août 2012
    Édition: Spéciale - Combo 2 films - Avec Pocahontas II: À la découverte d'un monde nouveau
    Disponibilité: Disponible
    Doublage français proposé: Doublage québécois
    Pistes audio: Français canadien, anglais, espagnol
    Sous-titres: Français, anglais, espagnol
     
    Source:www.lesgrandsclassiques.fr
    Bonus présents
    -Commentaire audio(1:21:08)
    -Une inspiration pour les dessins: La légende perdue de Hiawatha(11:58) 
    -La musique de Pocahontas(7:05)
    -Chanson supprimée: Que serait la vie sans toi(4:50) 
    -Scène supprimée: Sous le pont après le sauvetage de Thomas(1:26)
    -Scène supprimée: Danse au son du tambour de mariage(1:58)
    -Scène supprimée: Transition vers «Au-delà de la rivière»(1:00)
    -Scène supprimée: Pocahontas s'habille comme une anglaise(0:53)
    -Scène supprimée: Wiggins se fait lancer de la boue(0:37)
    -Scène supprimée: Au milieu de la rivière(4:00)
    -Scène supprimée: John Smith s'enfuit(1:06)
    -Scène supprimée: «Au-delà de la rivière»(0:36)
    -Scène supprimée: Scènes variées(3:22)
    -Court-métrage: Le petit Hiawatha(9:11)
    -Chambre-forte virtuelle de Disney: 
        -Première présentation du film(3:45)
        -Créer Pocahontas(4:22)
        -Créer John Smith(2:16)
        -Créer Ratcliffe(0:50)
        -Créer Grand-mère Saule(2:09) 
        -Créer Meeko(1:42) 
        -Créer Flit(0:57) 
        -Créer Percy(0:55)
        -Créer le design, les plans et les fonds(2:14) 
        -Animation-test de Ratcliffe(0:20) 
        -Animation-test de Grand-mère Saule(0:22) 
        -Animation-test de Meeko(0:30) 
        -Animation-test de Flit(0:17)
        -Animation-test de Thomas(0:24)
        -Animation-test de Kekata(0:16)
        -Animation-test d'un personnage supprimé, Plume-rouge(0:31) 
        -Comparaison Story-board vs. Film(1:33)
        -Progression de la production(3:29)
        -Clip multi-langage: Les couleurs du vent(3:35)
        -Clip vidéo: Colors of the Wind(4:12) 
        -Clip vidéo: If I Never Knew You(4:11) 
        -Chantons ensemble: Les couleurs du vent(3:24) 
        -Chantons ensemble: Au-delà de la rivière(2:16) 
        -Livre d'histoire de Pocahontas II(6:10)
    critique
    51BfG1NoY1L
     
     
    L'édition que je vais critiquer est l'édition Spéciale Collection de 2 films en Blu-ray+DVD de Zone A et de Région 1, sorti en 2012 que je me suis procuré la même année.
     
    film
    Pocahontas:
    Pocahontas est un film au statut incertain. Certains le considèrent comme un film du 3e Âge d'or quand d'autres le voient comme le premier film des années 90 à ne pas en faire partie. Pour ma part, sa position est claire.
     
    vlcsnap-2012-11-28-18h31m03s29
    Commençons par la musique, car le film est particulièrement connu pour son majestueux «Les couleurs du vent». Mais qu'en est-il des autres chansons? La première, «La compagnie de la Virginie», est sympathique sans nécessairement ressortir du lot. La 2e, «Au rythme constant des tambours», est elle aussi bonne mais sans plus. C'est à la 3e, «Au-delà de la rivière», que l'extase musical commence vraiment. Cette dernière a en effet un rythme très prenant et Stéphanie Martin y fait un travail extraordinaire. «Écoute dans ton coeur» redescends la barre, mais vu sa longueur, ça passe très bien. «Moi, moi, moi» est très entraînante tout en représentant bien l'esprit des Blancs du film. «Les couleurs du vent» est bien entendu une chanson épique très bien accompagnée visuellement, tout comme «Des sauvages», qui est très intense. Au final, très peu de chansons n'ont pas laissé leurs traces et aucune d'entre elles n'était réèllement éreintante. Ajoutons à cela une bonne trame instrumentale, et nous avons là un film qui ne peut qu'être reconnu pour sa musique.
     
    vlcsnap-2012-11-28-18h21m56s194
    Quand on parle de Pocahontas, on ne peut pas laisser de côté l'aspect visuel du long-métrage. Et de ce côté, je n'ai d'autre choix que de leur lever mon chapeau. La seule réserve que j'ai concerne la texture du bois du bateau de Pocahontas, qui manque de relief. Mis à part ce détail, tout est parfait, et même impressionnant. Je parle ici de reflets d'eau un peu partout, de l'eau en général, mais en particulier après «Écoute dans ton coeur», des paysages(qui reprennent d'ailleurs un peu le style graphique de «La belle au bois dormant», ce qui n'est pas une mauvaise chose!), de l'éclairage, des plans de vue, des mouvements de caméra,des effets pendant «Les couleurs du vent», et plus encore.
     
    vlcsnap-2012-11-28-18h23m13s218
     
    Les personnages ne sont pas en reste côté animation. Ainsi, Grand-mère Saule est excellemment bien animée, et les traits de John Smith sont eux aussi très bien réalisés. Et ce n'est que ce qui m'a vraiment frappé, car tous les personnages sont très bien animés et ont un style unique à eux-mêmes.
     
    Assez parler graphismes, parlons maintenant des personnages. Premièrement, j'adore les relations entre eux. Meeko et Flit sont juste adorables en tant qu'amis qui se taquinent, et l'évolution 
    vlcsnap-2012-11-28-18h24m29s209
    de la relation entre Meeko et Percy est très intéressante à suivre. Aussi, l'amitié entre Pocahontas et Nakoma est très vraie, et on peut facilement s'identifier à celle-ci. Bien sûr, le couple de Pocahontas et John Smith est elle aussi fort intéressante, mais sur un autre niveau, puisqu'il s'agit là d'amour.
     
    Parlons maintenant du caractère de ces personnages: Le personnage énergique et insouciant de Pocahontas est très intéressant, tout en étant brillamment amené, tout en subtilité. Celui de John Smith est lui aussi excellent, et tout 
    vlcsnap-2012-11-28-18h26m33s178
    aussi subtil. En fait, du côté des humains, aucun des personnages(mis à part Ratcliffe et Wiggins) ne sont stéréotypés, ce qui rend le tout particulièrement réaliste. Grand-mère Saule a elle son lot de bonnes répliques, autant philosophiques que simplement comiques(et par comique, je veux dire que je me suis littéralement tordu de rire à plusieurs de ses phrases!). Meeko est adorable avec sa gourmandise sans limite, ce qui ajoute à l'humour que contient le film. L'humour visuel joue un très grand rôle dans ses scènes tout comme dans celles de Percy quand les deux personnages ne sont pas jumelés. Finalement, nous avons Nakoma qui, bien qu'elle ne joue pas un rôle majeur dans le film(je sais qu'elle contribue à la mort de Kokuum, mais c'est ce que j'appelle une conséquence indirecte), m'a marqué par ses répliques géniales et sa relation avec Pocahontas.
     
    vlcsnap-2012-11-28-18h29m18s39
    En général, l'histoire de Pocahontas est tout bonnement génial! Tout en offrant une perspective moderne du vieux conflit Indiens/Blancs(qui, ne se le cachons pas, a encore lieu) très réussie, ce film nous transporte dans une histoire extrêmement bien ficelée, ou tout ce qui apparaît au début finit par réapparaître à la fin. De plus, tout est extrêmement bien écrit avec des dialogues géniaux et des symboliques extrêmement bien trouvées. Et il y a de tout dans ce film: des scènes drôles, des scènes émotives, des scènes très intenses... Tout y est. Même que certains éléments du scénario ont réussi à me surprendre, comme le plan de Ratcliffe pour retourner tout le monde contre les Indiens, ou bien la fin, qui n'est pas un «happy ending» pur et simple comme le studio est habitué de nous livrer, ce qui est une très bonne chose.
     
    vlcsnap-2012-11-28-18h19m49s216
    Pour finir, je compte parler brièvement de la séquence «Les couleurs du vent», qui entre dans mon classement des meilleures scènes tous Disney confondus. La qualité de l'animation, la chanson et plus particulièrement les symboliques utilisées, que ce soit au niveau des paroles ou au niveau visuel, tout cela mis ensemble forme un tout merveilleux qui représente à lui seul une raison valable pour regarder Pocahontas. 
     
    Au fond, très peu de choses viennent ternir l'image que je me fais de ce long-métrage, ce qui fait qu'à mon avis, le 3e Âge d'or n'était pas encore fini à la sortie de Pocahontas.
    vlcsnap-2012-12-05-21h16m00s25
    Pocahontas II: À la découverte d'un monde nouveau:
    «Pocahontas II: À la découverte d'un monde nouveau» ou «Comment gâcher l'histoire du long-métrage d'origine en 78 minutes?»! Cette suite est probablement l'un des films les plus désolants que j'ai pu voir, et vous comprendrez vite pourquoi.
     
    vlcsnap-2012-12-05-21h17m51s151
    Bon, je sais bien que le but de cette suite était apparemment de rétablir l'histoire pour qu'elle soit le plus possible fidèle à la véritable histoire de Pocahontas. On le voit bien par les diverses liens, dont la mort de John Smith et l'introduction de John Rolfe (Robin des bois, ce n'était pas assez, il fallait créer un autre film avec plein de John!). Cependant, tout cela gâche complètement le long-métrage original! En effet, ce qui a été raconté dans le premier film comme la plus belle histoire d'amour jamais vécue s'envole en fumée ici alors que, même si elle retrouve John Smith, elle décide qu'ils ne sont pas faits pour être ensemble et qu'elle ira bien mieux avec John Rolfe (que je vais rebaptiser John II dans cette critique). Je sais que la véritable Pocahontas s'est marié à John Rolfe, mais le but d'un film n'est pas de relater des faits exactement comme ils se sont produits, encore moins lorsqu'on parle de Disney! C'est donc assez frustrant de voir un couple se déchirer de cette façon, surtout lorsqu'on vient de regarder Pocahontas!
     
    vlcsnap-2012-12-05-21h20m03s173
    Du côté des graphismes, ce n'est pas bien mieux. Même si les décors de Londres sont-ils bien réalisés, ça ne parvient pas à rattraper les très grandes incohérences, surtout par rapport à l'hiver... Je ne sais pas si l'équipe qui a conçu le film a déjà vu de la neige auparavant, mais elle devrait bien savoir que ça ne tient pas comme ça sur un arbre! Autant les feuilles du film précédent donnaient un certain style au film, autant ça ne fonctionne pas avec la neige! De plus, il faudrait qu'ils apprennent que certains animaux hibernent en hiver, et qu'ils ne pouvaient donc pas être présents bien en forme dans le long-métrage. Finalement, ce qui m'a le plus choqué, c'est le bateau de John II qui arrive, comme ça, sur l'eau, alors qu'il y a de la neige sur le Nouveau Monde. Quand il y a de la neige, il y a presque obligatoirement de la glace, au moins un peu! Mais là, non, le bateau avance sans problème dans l'eau la plus liquide que j'ai vu!
     
    vlcsnap-2012-12-05-21h21m42s171
    Sinon, plusieurs animaux sont mal animés, les bateaux sont affreux quand on pense que «Une vie de bestiole» est sorti la même année, les figurants sont souvent immobiles, les pleurs sont, à un moment, affreux, ne respectant pas la position des canaux lacrymaux et les vitres ne sont même pas transparentes, pour ne citer que ça. On peut quand même se consoler avec quelques effets qui ressortent du lot, mais ils sont très rares.
     
    vlcsnap-2012-12-05-21h22m22s65
    Au moins, on peut se dire qu'on retrouve nos bons vieux personnages comme on les aimait... Enfin, à peu près... Meeko est resté le même et il est, d'ailleurs, toujours aussi drôle. Les autres personnages sont très bien représentés graphiquement et ne sont pas tellement différents que trois auparavant (sauf pour ce qui est de Grand-mère Saule, qui a des yeux affreux ici). Par contre, tout ceci est bien maigre pour sauver une heure 20 de médiocrité, en plus des nouveaux personnages qui sont à vomir (notamment John Rolfe qui, en plus d'être très insipide, a une voix affreuse qui ne semble vivre aucune émotion et ne change jamais d'intonation). 
     
    vlcsnap-2012-12-05-21h23m55s228
    Du côté du scénario, ça ne brille pas non plus. Seule la scène d'introduction sait se démarquer grâce à sa bonne ambiance, malgré le fait qu'elle cause un effet de début brusque. Pour le reste, c'est extrêmement mauvais. C'est vraiment mal écrit, plusieurs phrases m'ont fait pouffer de rire pour les mauvaises raisons, bref, l'écriture n'est clairement pas le point fort du film. Mais le scénario de base non plus, puisque Pocahontas va en Angleterre pour des raisons superflus, presque autant que ce qui l'a poussé à retirer le collier de sa mère (qui était, il me semble, sensé s'être brisé vers le milieu du premier film, mais passons...). Pour en ajouter une couche, l'histoire se base sur un scénario inconsistant où les objectifs des personnages ne sont pas définis ou trop peu intenses pour qu'on y attache une réèlle importance. Également, le film manque cruellement d'action et la scène du spectacle est beaucoup trop irréaliste, rompant avec la magie présente dans Pocahontas.
     
    vlcsnap-2012-12-05-21h25m51s103
    Le dernier point que j'aborderai concerne la musique. Première des choses, il est à savoir que l'édition propose les chansons en anglais seulement, même si on a sélectionné la piste française. Le pire, c'est qu'elles ne sont même pas sous-titrées! Il faut sélectionner manuellement les sous-titres français pendant le visionnement pour comprendre si on n'est pas bilingue! Ceci constitue une véritable honte, qui fait perdre beaucoup de points à l'édition! Sinon, les chansons ne sont pas si mals, quoique la majorité sont soit ennuyantes, soit complètement inutiles. Par contre, il s'agit là d'un des seuls très peu nombreux points positifs du film, et l'édition nous en prive en quelque sorte... Sinon, la bande-originale est excellente mais mal mise en valeur.
     
    En bref, Pocahontas II: À la découverte d'un monde nouveau est un long-métrage qui ne vaut clairement pas la peine d'être vu et qui détruit absolument tout du film d'origine. C'est l'exemple même de la mauvaise suite de Disney. Je vous conseille donc fortement de vous en tenir au premier film et de ne jamais regarder cette affrosité qui va, à coup sûr, gâcher 78 minutes de votre vie.
    vlcsnap-2012-12-05-21h31m01s133
    packaging
    Le Blu-ray+DVD de Pocahontas+Pocahontas II: À la découverte d'un monde nouveau est servi dans un fourreau en relief, puis dans un boîtier Amaray Blu-ray 3 disques, sans tranche et avec deux DVD l'un par-dessus l'autre. Il n'y a aucun livret, qu'il soit informatif ou publicitaire, compris avec l'édition.
     
    51BfG1NoY1L
    La jaquette est relativement jolie mais possède aussi plusieurs défauts. Par exemple, l'absence de John Smith. Pour un personnage qui apparaît dans les deux films et qui est d'ailleurs un personnage-clé, je ne peux pas comprendre qu'on puisse l'omettre, probablement au profit de John Rolfe qui n'apparaît pourtant que dans la suite. D'ailleurs, le artwork de ce personnage anodin inclut Pocahontas, qui apparaît déjà en grand plan. J'ai horreur des personnages qui se répètent sur une même jaquette, je trouve que ça crée un drôle d'effet. Cela dit, je dois saluer le fait que la plupart des personnages sont présent et très bien représentés.
     
    Le Blu-ray est lui une honte de la firme. En effet, il reprent le principe des DVD, dans le sens où il ne propose pas d'image du film. En effet, seuls les divers logos en blanc sont visibles sur un fond bleu, ce qui fait extrêmement simpliste. Le pire dans tout ça, c'est qu'ils n'ont plus d'excuses. Pour le DVD, ça peut s'excuser: puisque le gris ne dépense pas d'encre et moins de matériau, il est plus écologique qu'un sticker normal. Cependant, ici, on utilise de l'encre couleur sur un sticker complet. Ça ne peut pas être autre chose que de la flemme.
    blu-ray
    Ce disque s'ouvre avec un menu des langues, comprenant le français, l'anglais et l'espagnol. M'apparaît par la suite le logo de Disney Blu-ray, puis les bandes-annonces commencent, en débutant par Cendrillon en Blu-ray(VF), suivi de Trouver Nemo en 3D(VF) pour finir. Accessible via le menu principal, les bandes-annonces de Clochette et la fée des glaces en Blu-ray(VFQ),Les Aristochats en Blu-ray(VF), Bernard et Bianca et sa suite en Blu-ray(VF), Le chihuaha de Beverly Hills 3 en Blu-ray(VFQ), et de Planes(VFQ) se côtoient.
     
    Le menu est vraiment grandiose grâce à sa trame sonore. Mais sinon, il est tout à fait ordinaire. Nous n'avons droit qu'à des extraits qui défilent avec un effet d'eau assez ordinaire. Bien que les extraits en question soient en général bien choisis, ça ne rattrape pas la simplicité du menu. Au moins, l'espace sélection est lui très bien fait et rappelle les Autochtones présents dans le film.
     
    vlcsnap-2012-12-06-21h00m41s77
    Lorsque vient le temps de regarder le premier film, on nous propose un commentaire audio que je critiquerai plus tard dans le test. La qualité du long-métrage est tout bonnement génial. Tout est très clair et il n'y a aucune faille notable. Le gros défaut réside dans les sous-titres, qui sont encore une fois français, en présentant le sous-titre que nos cousins ont choisis d'ajouter au titre du film(Une légende indienne). Aussi, il y a un problème avec les scènes vers la fin du film, lorsqu'on en sélectionne une, il semblerait qu'on soit transporté vers une autre scène que celle qu'on a sélectionné. 
     
    vlcsnap-2012-12-06-21h02m50s108
    La qualité d'image du second film est elle aussi irréprochable(je parle de l'image, vous l'aurez compris). Aucun défaut à l'horizon, ce qui est assez logique étant donné l'âge peu avancé du long-métrage. 
     
     
     
     
    Je vais critiquer le commentaire audio maintenant, puisque ce supplément n'est pas disponible dans la catégorie du même nom (bizarre...). Bref, on parle ici d'un excellent commentaire, dynamique et où les artistes nous font même part de leurs erreurs (minimes, bien entendu), ce qui est une excellente chose. Cependant, j'ai détesté les sous-titres, qui traduisent un peu trop littéralement un peu trop souvent...
     
    vlcsnap-2012-11-24-13h02m38s218
    Le premier bonus auquel nous avons droit dans la section des suppléments est «Une inspiration pour les dessins: La légende perdue de Hiawatha». Ce supplément relate en fait une idée de film que Walt Disney avait eu sur les Amérindiens et qui a, finalement, été abandonné. Comme à l'habitude avec ce genre de bonus, on a droit à quelque chose de très bien fait et de très intéressant.
     
    Le second est en fait la chanson supprimée qui était présente dans la dernière édition DVD. Curieusement, elle n'était pas présente sur cette 
    vlcsnap-2012-11-24-13h05m41s253
    édition Blu-ray, mais on peut quand même l'écouter ici(en VO seulement). Elle est introduite par Eric Goldberg et un commentaire audio est aussi disponible. C'est une belle occasion d'écouter la chanson avec une image en HD, mais une version québécoise ou au moins francophone aurait été bien apprécié. Le commentaire audio est très plaisant mais contraste avec l'idée que cette chanson n'est pas présente directement dans le film ici, tant les commentateurs avouent être heureux qu'elle soit de retour dans l'édition de 2005.
     
    vlcsnap-2012-11-24-13h06m49s164
    «La musique de Pocahontas» relate en majorité comment le compositeur et le parolier du film se sont entendus pour travailler ensemble et ce que ça a donné au final. J'ai adoré le fait qu'on puisse voir des séquences de travail réels, quand la voix de Pocahontas enregistre «Les couleurs du vent» par exemple. Il aurait peut-être gagné à être plus long et à traiter de plus de chansons, par contre, mais il n'en reste pas moins que c'est un bonus agréable. Petite note pour les sous-titres: Ils sont en français européen.
     
     
    vlcsnap-2012-11-24-13h07m59s109
    Pas moins de 8 scènes supprimées sont disponibles par la suite, sans compter ce que l'édition elle-même appelle les «Scènes variées», qui sont en fait des rallongements de scènes pratiquement terminés(même que certains plans sont complètement animés et colorés). Il est à savoir que la majorité des autres scènes supprimées sont des chansons, et que celles qui n'en sont pas sont tout aussi appréciables. Par contre, elles sont présentées dans une qualité souvent médiocre, sinon acceptable.
     
     
    vlcsnap-2012-11-24-13h03m21s145
    Suit un court-métrage, «Le petit Hiawatha». Le court-métrage bien sympathique est présenté dans une assez bonne qualité, bien que la multitude de craquements viennent ternir le tout.
     
    Il ne nous reste maintenant que la chambre forte Disney à voir. Je vais tout de suite mettre quelque chose au clair: Je déteste cette fonction! Elle a beau s'être améliorer depuis la dernière fois(Voir la critique de Fantasia/Fantasia 2000), elle n'est toujours pas équivalente à un vrai supplément gravé sur le disque. Premièrement, la qualité de l'image n'est vraiment pas au top! Sérieusement, combien pèse un bonus dans une telle qualité? Très peu. Alors pouquoi ne nous l'offrir qu'en ligne? Deuxièmement, les sous-titres ne sont pas vraiment géniaux(ils sont affreux), mais ça, ce n'est qu'un détail et au moins, il y en a. Troisièmement, le son coupe sans arrêt. Et là, ça devient lassant. Au moins, c'est beaucoup moins pire que pour les bonus de Fantasia, mais quand même! Toutes les plateformes vidéos sur le web ont réglé ce problème depuis belle lurette! Alors pourquoi c'est différent ici? Finalement, et c'est sans doute le pire, la fonction fait buguer mon lecteur qui cesse la lecture du disque après chaque bonus. L'écran devient noir et rien ne se passe... Est-ce que ça vous aurait vraiment tué de graver ces suppléments? Vous comprendrez donc que je ne critiquerai pas les suppléments de cette section, tant l'écoute est désagréable dû aux défauts énoncés plus haut.
     
    La conquête des bonus se termine donc avec une petite vidéo nous enseignant comment utiliser DisneyFile, ce qui est un peu ironique puisque la fonction n'est pas disponible pour ce film...
    dvd - disque 1
    Menu des langues 1
    Ce disque s'ouvre avec un menu des langues, comprenant le français, l'anglais et l'espagnol. M'apparaît par la suite le logo de Disney, puis le menu se présente directement après que le DVD me demande de faire un choix, entre la fonction FastPlay et le menu principal. Accessible via ce dernier, les bandes-annonces de Cendrillon en Blu-ray(VF), Trouver Nemo en 3D(VFQ), Clochette et la fée des glaces en Blu-ray(VFQ), Les Aristochats en Blu-ray(VF) , Les aventures de Bernard et Bianca/Bernard et Bianca en Australie en Blu-ray(VF), Le chihuahua de Beverly Hills 3 en Blu-ray(VFQ) et Planes(VFQ) se côtoient.
     
    Menu principal 1
    Le menu est le même, l'interactivité offerte par le Blu-ray en moins. Au lieu d'être à gauche, la sélection est maintenant dans le bas de l'écran. Seul le menu des suppléments est animé et possède une transition, les autres se contentant plutôt de présenter une image sur une autre musique tirée du film.
     
    La différence entre le Blu-ray et le DVD est très notable, mais il n'est franchement pas si mal sur ce disque. Ça ne vient que prouver que le changement vers le nouveau support vaut bien le coup.
     
    Menu des bonus 1
    Du côté des bonus, comme souvent, aucune exclusivité. Nous y trouvons, outre les différentes vidéos promotionnelles, le supplément sur la musique du film. C'est de toute façon celui qui vaut le plus la peine, le choix a donc été bien fait.
    dvd - disque 2
     
     
     
     
    Menu des langues
    Ce disque s'ouvre avec un menu des langues, comprenant le français, l'anglais et l'espagnol avec comme fond le fameux bateau du film accompagné de Pocahontas dans une drôle de position. M'apparaît par la suite le logo de Disney, puis le menu se présente directement après que le DVD me demande de faire un choix, entre la fonction FastPlay et le menu principal. Accessible via ce dernier, les même bandes-annonces que pour le DVD 1 sont présentes.
     
    Menu principal
    En guise de menu, nous voyons le bateau mentionné plus haut qui vogue sur l'eau avec des scènes du film qui défilent dans les nuages. Cependant, comme pour le précédent disque, seul le menu des suppléments est animé, les autres étant immobiles, accompagnés d'une musique du film. Il n'y a d'ailleurs toujours pas de transitions sur ces derniers.
     
    La qualité d'image est très bonne pour un DVD, ce qui n'est pour déplaire! Le Blu-ray est cependant fort supérieur à ce niveau, bien entendu!
     
    vlcsnap-2012-11-28-19h14m47s169
    Excluant les vidéos promotionnelles, nous avons droit au seul bonus concernant la suite sur ce DVD, le livre d'histoire. C'est quand même bien puisque c'est le seul moyen, avec cette édition, d'avoir accès à ce supplément hors-ligne. Une femme y raconte l'histoire du film. Le point négatif que j'en ai retenu c'est qu'il n'est pas doublé et que les sous-titres sont en français européen. Cependant, l'histoire est bien résumée.
    Note
    Pocahontas:
    9
    Pocahontas II: À la découverte d'un monde nouveau:
    4
    Général:
    71070
    Total: 78%

    78% est une note relativement élevée comparativement aux autres éditions testées sur le site. Il est vrai que la présence du merveilleux long-métrage de 1995 ainsi que l'image parfaite pour les deux films présents dans le coffret a beaucoup aidé dans l'obtention de cette note. Cependant, la suite et ses chansons en VO a bien terni cette image que je me faisais de l'édition, tout comme l'absence de sérigraphie, la jaquette un peu ordinaire et le menu tout aussi ordinaire. Au moins, les suppléments ne s'en sont pas trop mal tirés, autant côté nombre que côté qualité.
     
    En conclusion, l'édition que j'ai entre les mains vaut le détour, que ce soit pour la qualité d'image irréprochable ou pour la quantité correcte de suppléments intéressants.
     
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :